Depuis la mise en place du programme d’exemption de visas, pour faire votre entrée sur le territoire américain pour une durée inférieure à 90 jours, il vous faudra faire une demande de formulaire ESTA via internet, comme Electronic System for Travel Authorization, ou pour faire simple une autorisation d’entrée sur le territoire… processus complètement inutile puisque  les mêmes questions vous seront reposées au moment de passer la douane (customs en anglais). Etape obligatoire, il vous en coûtera quand même 14$, l’administration américaine semble y avoir trouvé son compte.

Le lien : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

Sympa quand même, le site est traduit automatiquement dans la langue du futur voyageur, ce qui vous évitera toute erreur de compréhension, car, une mauvaise réponse à l’une des questions et ce sera un refus, il vous restera alors à aller faire un petit tour à l’ambassade des USA à Paris pour faire une demande de Visa:

Le lien : http://french.france.usembassy.gov/visas.html

Il existe trois réponses possibles : Autorisation accordée, Autorisation en instance, Voyage non autorisé. 

-Si votre autorisation d’entrée sur le territoire américain est accordée, une réponse positive apparaitra immédiatement sur l’écran de votre ordinateur.

-Si votre autorisation est en instance, , il vous faudra vous reconnecter dans les 72 heures qui suivent votre demande, délai pendant lequel ce statut est susceptible de se transformer en « autorisation accordée »

-Si vous êtes sujet à un refus, il faudra alors contacter l’ambassade des USA. Vous pourrez obtenir un conseil personnalisé au  0-810-26-46-26 de 8h à 17h. Attention tout de même, cet appel vous sera facturé 14€50…ça pique!

Petite note du Gouvernement américain pour ceux qui pensaient les choses si faciles :

« L’autorisation « ESTA » permet l’embarquement à bord de la compagnie aérienne ou maritime dans le cadre du Programme d’Exemption de Visa.  De même qu’un visa ne constitue pas en soi une décision d’admission sur le territoire américain, l’autorisation « ESTA »  n’est pas une garantie d’admission au poste frontière.  Dans tous les cas, l’officier d’immigration au poste frontière ou au poste de contrôle pré-embarquement se prononce sur l’admission. »