Visite du Kennedy Space Center à Cap Canaveral

9h du mat’, on se réveille, le ménage a été fait, aucun animal mort dans les alentours (petite boutade pour ceux qui suivent la chronologie de nos aventures avec dexterité). ;-)

Un coup de clé, le monstre se réveille lui aussi, en petit-déjeunant quelques litres d’essence au passage. Cap sur le Kennedy Space Center, qui se trouve à 10 minutes. Le billet n’est pas donné, 41$ auxquels s’ajoutent 6$ pour le casque audio en français (nécessaire). Nous sommes fouillés comme à l’aéroport.

On commence par une visite en bus qui nous amène en plein coeur de la NASA. Le bus n’est pas de trop pour se déplacer sur cette base géante, on passe un contrôle d’entrée, seules les personnes autorisées peuvent accéder à la base (Air Force Station). Nous sommes émerveillés par la grandeur de ce site que nous ne connaissons qu’à travers l’histoire et les images de la télé. Le chauffeur du bus, un octogénaire chevronné, nous présente les différentes installations. Hangar d’assemblage de la navette Apollo/Saturn, le crawler, cet immense chariot qui permet de déplacer les fusées du hangar d’assemblage au pas de lancement. On fait ensuite un tour dans un bâtiment où sont exposés navettes, fusées , véhicules lunaires, et autres vestiges de la NASA. le volume des fusées impressionne, imaginez Saturne 5 qui embarque avec elle plus de 3 millions de litres de carburant qui sont consommés pour la plus grosse partie en quelques secondes!

On termine notre matinée au Centre Spatial Kennedy par quelques attractions parfois captivante, nous permettant d’en connaître un peu plus sur la conquête de l’espace, et d’autres fois moins, avec des histoires de robots pseudo-futuristes.

En somme, visite bien sympathique mais animations pas toujours à la hauteur du tarif.