A une cinquantaine de miles au nord de Daytona Beach, toujours sur la côte Est de la Floride, nous poursuivons notre road-trip pour rejoindre  Saint-Augustine (ou San Agustín),  la plus ancienne ville des Etats-Unis, fondée par les espagnols à la fin du XVI ème siècle.

Le dépaysement est total. Les buildings super modernes font place à de vieilles maisons de bois et à un centre-ville piétonnier, aux petites boutiques préservées des enseignes lumineuses en plastique.

Nous sommes étonnés par la popularité de cette ville à l’ambiance méditerranéenne,, très appréciée des touristes comme en témoignent les petits trains bondés sillonnant la ville à la recherche de fantômes! En effet, l’aspect historique de cette ville semble en être le fonds de commerce si bien qu’on se croirait dans un musée à échelle humaine.

Le Castillo de San Marcos, un fort du XVII ème siècle bordant l’estuaire clôture la visite.

castillo-de-san-marcos

Si la ville est douce, ses plages n’en sont pas moins séduisantes, en témoignent les trois journées passées à se prélasser. Entre dorage de pilule, baignades et repas sur la plage. Elle aussi, est en partie accessible aux véhicules, ce qui nous a encore valu quelques déboires et un bon fou-rire!

le-monster-rabaisse-5

Merci aux deux amis pêcheurs alcooliques qui après avoir fini leurs canettes de Bud (la bière américaine par excellence), sont venus nous remorquer.

La plage offre aussi tout le confort dont nous avons besoin, à savoir des toilettes et douches publiques. ;-)

douche-nocturne