Pas beaucoup de nouvelles sur le site ces derniers jours et pour cause, nous nous sommes installés ici, à St Petersburg, depuis maintenant 10 jours. Après 3 semaines de vadrouille, nous avions besoin de souffler un peu et de nous sédentariser, mode de vie plus adapté pour nous imprégner de la culture locale.

Le temps pour nous de prendre quelques habitudes, sessions sport sur l’esplanade, sorties nocturnes sur Central Avenue, avec notre rendez-vous hebdomadaire au Garden, avec billard et jeu de fléchettes gratuits d’un côté et dancefloor de l’autre… malheureusement les DJ ici ne semblent pas avoir compris que la musique qu’ils produisaient était destinée à nous faire danser, ils n’arrêtent pas de zapper de styles en styles sans transition, ce qui assez frustrant.

Malgré la mauvaise musique, nous sommes très agréablement surpris par l’état d’esprit des américains, très ouverts, la moindre occasion est propice à la communication, ce qui nous permet d’apprivoiser les lieux assez rapidement. Le fait que nous parlions une langue étrangère (français le plus souvent, mais pas mal de picard aussi et même un peu de « yaourt », langue de notre invention qui nous permet d’éviter de nous faire importuner par les quelques mendiants errants dans les rues) ouvre certaines portes. Les gens vous arrêtent très facilement dans la rue pour vous demander d’où vous êtes, ce que vous faites, et si vous aimez leur ville. La réponse est oui, St Pete est une petite ville attachante, où il fait bon vivre et située dans un cadre fort agréable. Nous nous sommes mêmes retrouvés au resto avec une mère et sa fille qui nous avaient demandé notre nationalité dans la rue.

mirror-lake

Rassurez-vous, nous ne vous oublions pas, nous visitons quand même les alentours. La plage de Fort DeSoto par exemple,une île accessible en voiture, au sud, vous fera voyager au bout du monde et oublier la ville toute proche. Nous avons même eu l’occasion d’y aller deux fois, car Charles a eu la bonne idée de planter le deuxième jeu de clés du van dans l’herbe afin de faire pousser un baby monster. Nous rendant compte de cet oubli au début de soirée, nous voilà obligés de nous lever dès l’aube pour être les premiers sur les lieux pour récupérer notre bien. Cela nous a surtout permis de nous offrir un magnifique lever de soleil.

lever-de-soleil-sur-le-pont

Parmi nos visites, un petit tour à Ybor City, à l’est de la ville de Tampa, une vieille zone industrielle reconvertie en quartier charmant, animé par des petits commerces et des bars aux briques rouges.

ybor-muvico-theater

Nous nous sommes fait accoster plusieurs fois par des hommes… nous ne le savions pas encore mais le jeudi soir, à Ybor, c’est la soirée « gay ». Ambiance assez particulière, nous décidons de passer notre route à la recherche d’un autre quartier animé à Tampa mais en vain!

Nous prenons encore des forces quelques jours avant de reprendre la route vers le sud, direction Miami et les Keys.

En attendant, nous vous laissons flâner un peu avec ces quelques clichés.