Après quelques jours passés à Miami, nous recueillons Claire et Céline, deux jeunes gazières échouées à l’aéroport. Nous allons passer une semaine ensemble, nous devons donc accélérer notre rythme de vie pour leur permettre de profiter un maximum de leurs vacances.

Au programme, mini road-trip dans le sud de la Floride: Miami Beach et Downtown, les Keys (un archipel de plusieurs centaines d’îles et d’îlots qui se succèdent sur plus de 100 miles sur le détroit de Floride, en direction de Cuba) et bien sûr un petit tour dans les Everglades, parc national marécageux qui s’étend sur une superficie de 15 000 km², qui en fait l’un des plus grands marécages du monde, dans un article à venir.

Miami Beach

Un petit tour à l’aéroport, et nous retrouvons nos deux esquimaux, emmitouflés dans des doudounes poilues et des bottes fourrées en caoutchouc.

Présentation avec le Monster effectuée, nous nous dirigeons vers la plage de South Beach pour un premier contact avec la douceur océanique.

Petite soirée tranquille, nous rejoignons Espanola Way, la rue « méditerranéenne » de South Beach, super touristique, mais où il fait bon vivre, pour diner.

Le lendemain, journée routinière pour que les gazières se familiarisent avec notre mode de vie, au programme bronzette ( elles en avaient bien besoin ;-) ), raquettes et séance coiffure pour Charles… Qui n’a jamais rêvé de se faire couper les cheveux sur la plage?

les-filles-en-pleine-action

hairdresser-on-the-beach

Nous rejoignons la jetée (Pier en anglais)  au sud de South Beach avec comme idée de passer la soirée au Nikki Beach, l’un de ces fameux bars lounge de plage assez huppés qui parsèment les endroits les plus hypes de la planète enfin soit-disant… car à Miami nous n’avons même pas le droit à une piscine. Nous passons donc notre chemin, ceux qui sont passés avant ont dû faire la même chose car l’endroit est déserté, et partons en ballade dans les rues de So-Be et profitons du coucher de soleil .

remake-dalerte-a-miami

En route pour les Keys

Nous partons ensuite sur la route des Keys vers le sud, après deux petites heures de route et un flash causé par un feu rouge grillé, nous nous arrêtons à Florida City, dernière ville dans les terres au sud de la Floride pour la nuit. La ville ne propose rien de vraiment intéressant, elle sert juste de carrefour aux voyageurs souhaitant rejoindre les Everglades ou les Keys.

Dès l’aube, nous rejoignons Key Largo, la première île des Keys et pénétrons dans le John Pennekamp Coral Reef State Park, un parc naturel très sympathique, qui propose sorties plongées, tuba et location de canoës dans un cadre luxuriant de faune et de flore, à travers coraux et mangrove. A la demande des filles qui sont en pleine préparation physique pour la saison universitaire à venir, nous partons faire un peu de sport. C’est parti pour une heure et demi de canoë.

claire-et-charles-en-canoe

celine-et-baptiste-en-canoe

Nous redémarrons le monster pour rejoindre le seul endroit animé de l’île ce soir, le Bayside Grill. Au programme, concert Country avec 10 pleupleus au rendez-vous. Nous ne restons pas car une petite tempête se lève et le concert est interrompu.

Il est tard, nous sommes au milieu de la campagne et nous n’avons nulle part où dormir. Nous nous arrêtons donc sur le parking d’un Starbucks pour la nuit. Et nous voilà dans un remake de film policier à l’américaine…

Le contexte, éteignez les lumières et fermez les volets (certaines actions peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes):

Il est 5h du matin, la nuit est sombre, les crocos ont les yeux ouverts et nous dormons tous paisiblement quand un toquement sourd et intense vient perturber notre sommeil. Baptiste bondit du lit et s’écrit: Quelqu’un a frappé à la fenêtre! « L’ambiance est pesante, l’atmosphère est suspecte, mais il n’y a a priori pas de raison pour qu’on s’inquiète, on a un mauvais pressentiment, comme si il allait se passer un truc d’inhabituel ou dément. »

Baptiste passe alors à l’avant du Monster et ouvre la fenêtre pour tâter la température. Une lumière épaisse lui éblouit les yeux, il ne sait plus quoi faire.

Un flic lui demande de passer les deux mains par la fenêtre et de sortir doucement, les mains en l’air. La porte s’ouvre, et c’est là qu’il se rend compte que l’homme le tient en joue, plus le temps de rigoler, le flic est paniqué et ordonne de mettre les mains sur le capot. Une fois l’action accomplie, il demande si il y a des armes à l’intérieur du van. Baptiste est en caleçon, ce qui lui permet d’éviter une fouille rapprochée. La réponse est non, il n’y a pas d’arme mais par contre trois autres personnes sont encore à l’intérieur. Le policier se détend en voyant sortir les trois autres acolytes, la présence des filles l’a certainement rassuré, range son arme (ouf!) et entame la discussion. Les employés du Starbuck avaient trouvé le Monster « suspect » et ont appelé la police! L’agent devient calme, même amical et nous invite à lui donner nos passeports et nous autorise en échange à retourner dans le van pour être au chaud.

Au moment où nous récupérons nos passeports, quatre voitures de Police nous entourent, Charles ne profite pas du spectacle est s’est déjà rendormi. Le policier sert la main de Baptiste pour s’excuser et nous quitte en s’essayant au français.. c’est pas tous les jours qu’on fait de l’humour avec quelqu’un qui vient de vous tenir en joue  avec une arme!

Après une fin de nuit quelque peu perturbée, nous quittons cet endroit malfamé pour apprécier la route des Keys. et faisons quelques arrêts pour apprécier les jolies plages, notamment Islamorada et Sombrero Beach, sur Marathon, à une soixantaine de miles plus loin.

sombrero-beach-palmier

Nous pouvons apprécier un magnifique coucher de soleil sur l’océan avant d’atteindre notre destination: Key West

coucher-de-soleil-sur-la-route-des-keys

Key West

Key West est une ville qui occupe la dernière île de l’Archipel, à l’extrémité Sud-Ouest. La ville est réputée pour son ambiance décontractée, comme nulle part ailleurs en Floride, son port de plaisance, son côté artistique et ses petites maisons en bois. C’est aussi ici qu’Hemingway a écrit le principal de ses œuvres.

On se déplace ici principalement à vélo, ce qui crée une atmosphère appréciable: l’endroit respire les vacances.

Nous arrivons en début de soirée, c’est l’heure de diner, une petite virée dans les rues animées de la ville et nous faisons escale au Roof Top Café. La nourriture est bonne, l’ambiance agréable, la terrasse vous plonge dans la verdure et nous laisse profiter de la douceur nocturne pour apprécier le repas.

au-resto-roof-top

Nous allons ensuite prendre la température dans les bars et boîtes de la ville. L’ambiance est festive mais hélas un peu trop à l’image des autres villes américaines que l’on a pu visiter auparavant. Dommage, nous nous attendions à un peu plus de finesse et d’éclectisme.

Ville écolo oblige, nous louons le jour suivant des tandems pour sillonner les rues de la ville. Nous nous retrouvons sur une mini plage bondée mais à côté, un bar avec piscine fait face à la mer, nous squattons donc les transats. Repos mérité après presque 10mn de vélo, enfin de freeride pour le tandem masculin, avec dérapages, sauts et courses efreinées à travers les rues.

phot-de-groupe-en-tandem

Nous passons une soirée tranquille en ville avec un diner au Caroline’s Café, pseudo café tropical sans grand intérêt.

Demain nous remonterons vers le nord pour rejoindre les Everglades…